Best of blog – One Chai

blog-voyage-best-pakistan

Invité à notre premier apéro blogueur, Laurent, blogueur et voyageur expérimenté et passionné, nous raconte ses meilleurs souvenirs et nous en dit plus sur lui et sur sa passion du voyage en toute simplicité. Bienvenue à lui et à son blog One Chai parmi nos Best of Blog.

Bonjour Laurent, pour les lecteurs qui ne te connaîtraient pas, peux-tu te présenter en quelques mots ?

Laurent, 40 ans tout rond et parisien depuis une douzaine d’années. Je voyage depuis un peu plus de quinze ans avec mon sac à dos. Un voyage d’une année par voie terrestre de la France jusqu’au Laos en 2000, et depuis, des voyages plus courts en Asie et en Afrique en gardant le même esprit, à savoir voyager au plus simple, dans la catégorie petit budget, non plus par nécessité, mais par goût. J’ai tendance depuis quelques années à être de plus en plus attiré par les destinations un peu à l’écart des grandes migrations, mais pas que. Et pour boucler cet autoportrait, je n’aime pas vraiment me prendre trop au sérieux, quel ennui !

blog-best-voyage-one-chai

Si tu devais nous donner une définition du voyage ?…

Quand le voyage a lieu dans des pays culturellement très différents du nôtre, c’est une remise à zéro des conventions que l’on nous a inculquées depuis la petite enfance. Les codes du fais pas ci fait pas ça ne sont plus les mêmes. Ça peut-être déstabilisant, mais c’est justement cette perte d’équilibre qui le rend si attrayant et stimulant à mes yeux. On découvre un monde dont on ignorait jusqu’à l’existence, mais on découvre également parfois un moi que l’on ne connaissait finalement pas si bien.

Donc pour résumer, voyager, c’est partir trébucher.

 

Si tu ne devais garder qu’un seul souvenir de voyage ?…

La vallée de Hunza au nord Pakistan. Ce fut une rencontre des plus fortuite. Je n’avais pas vraiment prévu d’y aller, mais je voulais rejoindre l’Inde par voie terrestre depuis la France, donc forcément, le Pakistan était sur ma route. Je pensais traverser ce pays assez rapidement, mais j’y suis en fait resté 2 mois. Les bourgades qui longent la rivière Hunza jusqu’à la frontière chinoise étaient alors des havres de paix pour backpackers fatigués et en mal d’un peu de repos. Des paysages grandioses et des habitants à l’hospitalité inégalée, c’était un programme tout de même assez alléchant. Malheureusement, tout ça se conjugue de nos jours au passé. La vallée de Hunza a longtemps résisté aux fondamentalistes, mais ils ont fini par avoir le dessus. Hunza n’est plus, renaitra-t-elle un jour? Inch Allah !

blog-voyage-best-onechai-pakistan

Camion sortant de la rivière Hunza – ©Laurent

Quelle destination te fait rêver et pourquoi ?…

L’Afghanistan, pour sa proximité culturelle avec ce que j’ai pu rencontrer au nord Pakistan. J’avais rencontré de nombreux réfugiés afghans à Peshawar. Après les avoir côtoyés, on comprend mieux les risques parfois insensés que certains humanitaires ont encourus pour venir en aide à ce peuple si attachant durant les années 80. Évidemment, ce genre de risque ne figure pas du tout à mon programme donc je vais probablement attendre encore de nombreuses années avant de poser un pied en terre afghane.

Et les paysages ne sont pas en reste. Quiconque a déjà survolé l’Afghanistan et les montagnes de l’Hindukush en avion n’a pu qu’être un fasciné par ces étendues minérales et sauvages. Il y a d’ailleurs toujours un passager dans l’avion pour demander alors à l’hôtesse de l’air quelle région sommes-nous en train de survoler ?

 

Récemment tu es retourné en Inde, aurais-tu des conseils pour les voyageurs voulant s’y rendre ?

L’Inde est un pays un peu à part qui déchaîne parfois les passions et de controverses avec d’un côté les inconditionnels et de l’autre les dégoûtés. Entre ces deux mondes, un mur d’incompréhension, les inconditionnels se sentant blessés dans leur amour pour ce pays par les remarques des dégoutés qu’ils jugent superficielles. Les dégoutés quant à eux ont l’impression de parler à des illuminés qui ne comprennent pas ce qu’eux ont pu ressentir. Et au milieu de tout ça, d’autres qui aimeraient bien aller en Inde, mais qui ne savent plus trop sur quel pied danser.

Mais au bout du compte, inutile de se faire des nœuds au cerveau. Il faut juste ne pas s’attendre à débarquer dans un conte de fées où il n’y aurait de place que pour le romantisme des brochures touristiques faites de Taj Mahal et autres princesses indiennes. La réalité est un peu différente, et pour reprendre ma définition du voyage, il faut s’attendre à trébucher quelques fois. Mais à moins d’être particulièrement maladroit, on se relève très vite.

L’Inde a un côté fascinant, mais le voyage peut également y être fatigant, donc, ne pas courir, ne pas préparer un itinéraire surchargé, car c’est la frustration assurée. L’Inde, ce ne sont pas que des lieux touristiques à visiter, c’est aussi un mode de vie qui n’est pas toujours simple a appréhender. Devoir courir à travers ça peut-être frustrant, alors que prendre son temps peut-être fascinant. Les souvenirs d’un voyage dans ce pays ne sont pas uniquement faits de forts et autres attractions. La surprise est en fait à chaque coin de rue, encore faut-il prendre le temps de la voir. J’essaye d’expliquer ça avec un pointe d’humour dans l’article pourquoi je suis encore retourné en Inde.

blog-voyage-best-onechai-inde

Ablutions dans le Gange à Varanasi au lever du soleil – ©Laurent

Quel est ton prochain voyage prévu ?

Dans les montagnes du Pamir au Tadjikistan. Mes obsessions afghanes et pakistanaises ne sont sans doute pas étrangères à ce choix ! Et n’aimant pas vraiment voyager en avion (prendre l’avion, ça n’est plus voyager, mais se téléporter), j’envisage d’y aller en train via Moscou.

 

Un mot pour la fin ?…

Vous vous rappelez de la pub pour le loto où deux gagnants choisissaient leur prochaine destination de voyage en lançant une fléchette sur une mappemonde ? Et bien, faites pareil, quittez un peu les routes de grandes migrations de voyageurs. Allez trébucher quelquefois ailleurs, le monde est vaste. Et si vraiment vous manquez d’idées, vous en trouverez peut-être quelques-unes sur One Chaï 😉

À bientôt et un grand merci pour cette interview, c’est déjà fini, quel dommage.

 

 

7 commentaires sur “Best of blog – One Chai

  1. Très belle interview et belle philosophie du voyage ! 🙂
    C’était juste trop court, je trouve ta plume légère et agréable à lire, je pourrai te lire encore et encore, je suis sûre que tu as de la matière et mille choses à raconter… un jour !

  2. Superbe interview,
    Qui retranscrit bien le sentiment que l’on éprouve en lisant les articles de Laurent. Toujours en « Vadrouille » dans des pays où l’on oserait pas mettre les pieds (du fait de la mauvaise image que l’on pourrait en avoir). Et c’est ce que j’adore chez ce gars là, parce qu’il casse littéralement les codes du blog de voyage en nous emmenant dans des lieux que l’on ne retrouve que dans très peu de blog.
    C’est ce qui fait que j’adore One chaï et du coup cette interview!
    A bientôt.
    Cédric @ pixels du bout du monde

  3. J’aurais aimé voyager autant mais faute de moyens je suis cantonné entre la France et ses environs. En tout cas, merci d’avoir fait part de tes aventures. On a voyagé à travers les images et ton beau récit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

x