On a testé pour vous : le Damaraland en Namibie !

Florence de la team Evaneos.com a testé pour vous… une nuit dans le Damaraland (Namibie) en tour guidé.

J’ai arpenté, un jour et demi durant, le Damaraland dans la région de l’Huab, avec Ingrid et deux personnes de son équipe, en land rover équipé pour le camping… D’après vous, combien de voitures avons-nous croisées ? Réponse : aucune !!!

Seuls au monde

Cette partie du Nord-Ouest de la Namibie ne peut se visiter en autotour sous peine de se perdre ou de « perdre » la voiture… Heureusement Ingrid est une conductrice hors pair ! Au départ de Swakopmund, nous mettons deux à trois heures pour rejoindre le camp construit autour de la fondation « Save The Rhino » après qu’Ingrid nous ait montré son coin secret : un lagon près d’une mine de cuivre (qui aurait pu servir de décor au film Star Wars) où elle emmène régulièrement ses enfants.

Paysage typique Damaraland 2 (coucher de soleil)

C’est derrière une pente raide que le paysage du Damaraland s’offre à nous : des plaines à la végétation endémique, des montagnes particulières de par la superposition des couches de sédiment,… J’ai admiré de nombreux paysages des cinq continents dans ma vie de voyageuse, mais voici de loin l’un des plus beaux et des plus impressionnants !

De là, nous traquons lions du désert et rhinocéros noirs, avant d’apercevoir furtivement une hyène brune, animal extrêmement rare.

Camping de luxe

Camping 1

Après avoir marché quelques heures dans un magnifique canyon alors que le soleil se couchait, nous arrivons au camp monté par Djafet et Bénédicte dans le creux d’une montagne. Quelle installation de luxe ! Des tentes pour deux, un matelas, une couette, un coussin, des tables et des chaises, pour un dîner de bœuf (aussi tendre que celui d’Argentine ou de Kobe pour les amateurs) et de pommes de terre.

Si l’ambiance est bonne, rien n’égale le silence qui nous submerge alors que le ciel étoilé est aussi dense que dans un désert ou au sommet d’une montagne…

Les éléphants du désert

Le lendemain matin, après une marche vers les dunes, nous poursuivons notre traque d’animaux jusqu’à tomber, près du lit d’une rivière, sur un troupeau d’une dizaine d’éléphants du désert ! Le petit, né en juillet cette année, joue sur le dos de sa mère, couchée sur le sable. Ingrid a l’habitude de ce spectacle mais s’en émerveille toujours : « Une fois, je suis restée dans le lit de la rivière toute une journée, sans déplacer ma voiture. Les animaux s’en approchaient en pensant qu’elle faisait partie du décor ! »

Eléphants du désert

Merci Ingrid pour ce moment magique ! Si vous voulez en profiter pleinement, prévoyez trois jours de trek itinérant. « J’aime bien proposer cette partie guidée à des couples en vacances ou en voyage de noces, c’est souvent l’apogée de leur voyage ».

Vous aussi voulez goûter à la Namibie sauvage ? Contactez Ingrid pour sortir des sentiers battus !

Photos : © Florence Szymanski

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

x