Les sept endroits les plus inquiétants du globe

C’est bientôt Halloween…Il est donc temps de se faire un peu peur avec Evaneos.com en jetant un coup d’œil à ces lieux chargés de mystère, qui vous inspireront peut-être.

Ceux qui vous feront froid dans le dos

Le fameux Loch Ness

Situé dans les Highlands, au Nord de la région, c’est le deuxième lac d’Ecosse en termes de superficie, et il s’étend sur presque 40 km. La tradition écossaise regorge de monstres marins noyant les navigateurs imprudents. Mais l’une d’entre elles surpasse toutes les autres, depuis le VIème siècle.

Loch Ness

La légende raconte qu’à cette époque, Saint Columba, moine irlandais, aurait sauvé l’un de ses disciples. Celui-ci aurait été attaqué par un monstre sorti des eaux, que le moine aurait repoussé en faisant le signe de croix et en invoquant la puissance de Dieu. Mais c’est au milieu des années 30 que la légende va resurgir : grâce à un cliché pris par Robert Kenneth Wilson. Cette photo fera le tour du monde.

Depuis, les hypothèses se sont multipliées. Pendant longtemps, beaucoup y voyaient l’un des derniers représentants des plésiosaures, gros vertébrés marins, pourtant disparu en même temps que les dinosaures.Mais une espèce ne peut survivre grâce à un spécimen. D’autres parlent d’une otarie, d’un esturgeon…L’hypothèse la plus probable étant un triton à long cou.

Saura-t-on un jour ce qu’il y a vraiment au fond du Loch Ness ? Le meilleur moyen est peut-être d’aller vérifier par soi-même.

Le château de Dracula

chateau de BranIl s’agit du château de Bran, en Roumanie, près de la ville de Brasov. Construit au début du XIIIème siècle par les Chevaliers Teutoniques et devenu propriété des Habsbourg au XVIIème, il est associé au vampire crée par Bram Stocker, injustement d’ailleurs. En effet, dans le livre,  le château de Dracula se situe près du col de Tihuta, en Transylvanie, et Bran n’y est jamais mentionné. De ce fait, le lieu est également associé à Vlad III l’Empaleur, alors que ce dernier n’y a jamais séjourné. Pour les adeptes des histoires de vampires, voir aussi le château d’Orava en Slovaquie, où fut tourné Nosferatu.

Le Cap de Bonne-Espérance 

Que vient faire cette ville portuaire d’Afrique du Sud dans notre classement ? Vous ne le savez peut-être pas, mais le Cap de Bonne Espérance est à l’origine de la plus célèbre des légendes de marins: The Flying Dutchman (le Hollandais Volant), bateau fantôme qui terroriserait les matelots du monde entier.

La version la plus détaillée apparaît en 1821, dans un journal britannique. Un navire commandé par un certain Philippe Vanderdecken est pris dans une tempête violente. L’équipage supplie le capitaine de rejoindre le port mais celui-ci refuse et maudit le ciel en blasphémant. Une lumière apparaît alors et on entend une voix lui dire :

Puisqu’il te plaît tant de tourmenter les marins, tu les tourmenteras, car tu seras le mauvais esprit de la mer. Ton navire apportera l’infortune à ceux qui le verront.

Le Triangle des Bermudes

8358592847_af582c628d_z

Il ne s’agit pourtant que d’une zone géographique comprise entre la Floride, les Bermudes et Porto Rico. A première vue, trois endroits paradisiaques pour les vacances. Elle n’est même pas reconnue par l’United States Board on Geographic Names. Mais son nom même fait trembler marins et aviateurs. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’entre 1800 et 2006, on y dénombre pas moins de 83 disparitions inexpliquées d’avions et de navires.

Le mythe sera vraiment popularisé en 1945 lors de la disparition de 5 chasseurs bombardiers. C’est au début des années 60 que l’on appellera cette zone « The Deadly Bermuda Triangle », expression employée pour la première fois par le journaliste américain Vincent Gaddis.

En 2014, une hypothèse fut avancée pour expliquer le mystère du Triangle des Bermudes. La découverte d’un immense cratère en Sibérie libérant une quantité importante de méthane, gaz hautement explosif, a permit de faire le rapprochement. La présence importante de ce gaz dans la région pourrait expliquer la perturbation exercée sur les appareils de vol.

Ceux qui vous intrigueront

Les lignes de Nazca

2730080030_07b431b4d1_z

On ne peut distinguer ce qu’elles représentent si l’on est à terre. Ces lignes ne peuvent être vues entièrement que depuis le ciel. En général, elles représentent des animaux : oiseaux, signes, araignées… Personne ne sait réellement pourquoi on rencontre plusieurs de ces dessins dans le désert du Pérou.

Beaucoup d’historiens avancent qu’ils auraient été tracés pour permettre des processions religieuses. Dans les années 70, la théorie des Anciens Astronautes est à la mode : elle prétend que les anciennes civilisations auraient reçu la visite d’extra-terrestres, ce qui aurait contribué à leur rapide développement. Évidemment, pour les adeptes de cette théorie, les lignes de Nazca font figure de preuve évidente. Sans aller vers des thèses un peu farfelues, il est vrai que le mystère demeure…

Les Grottes de Batu du seigneur Murugan

Cavernes de Batu

Il s’agit du plus grand sanctuaire hindou au monde. Il se situe au nord de Kuala Lumpur, en Malaisie. Des millions de pèlerins s’y rendent chaque année, en hommage à Murugan (nom tamoul de Skanda), dieu de la guerre qui, selon la croyance populaire, rend insensibles à toute douleur les gens qui prient à sa gloire. C’est pour cela que l’on rencontre souvent des pèlerins s’imposant parfois certaines tortures qui ressemblent à de la mutilation : pics dans les lèvres, crochets fixés sur la peau, etc…

Cependant, il est curieux de constater qu’aucun de ces individus ne semble souffrir, ni même saigner. Certains spécialistes y voient simplement un effet psychologique : fermement convaincus du pouvoir de Murugan, ils en viendraient à oublier la douleur. Mais alors comment expliquer l’absence de saignements? Mieux vaut peut être faire perdurer la légende…

Vaithiswarankoil

Probablement l’une des villes les plus insolites de l’Inde située dans l’Etat du Tamil Nadu, la pointe sud du paysDes gens du monde entier, adeptes de voyance, se rendent dans cette ville dans l’espoir de se faire prédire leur avenir. La légende raconte qu’il y a plus de  2 000 ans, plusieurs sages indiens auraient rédigé sur de petits papyrus l’avenir des futurs habitants de la planète. Même les plus sceptiques en restent bluffés lorsqu’ils se rendent sur place.

En plus de prédire l’avenir, ces feuillets en disent long sur votre personnalité : enfance, profession, passions, etc… Mais la légende affirme également que seuls quelques privilégié(e)s auront l’honneur de connaître leur avenir. Mais le connaître est-il forcément nécessaire ?

Nous espérons que ces endroits vous inspireront pour vos futurs projets de voyage. Et surtout, nous espérons qu’ils vont ont fait frissonner ! Joyeux Halloween ! MOUWAHAHAHAHA !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

x