Noël dans le monde !

En cette période de fêtes, l’équipe d’Evaneos.com vous propose de découvrir comment on célèbre Noël ailleurs !

Il existe certaines coutumes de Noël dont on parle peu. Nous avons tendance à penser que les célébrations dans le monde sont identiques. Or, Noël a su s’imprégner des différentes coutumes locales, comme nous allons vous le démontrer.
Petit tour du monde des traditions de Noël qui nous ont le plus inspirés…

Mexique

Les festivités commencent dès le 16 décembre. Le mois est très chargé en plus de Noël : la fête de la Vierge Marie le 12, le jour de l’an et l’épiphanie le 6 janvier.

Dans tous les villages ont lieu les Posadas, défilés qui commémorent le voyage de Joseph et Marie de Nazareth vers Bethléem. Des centaines d’habitants se déguisent et vont demander l’hospitalité chez leurs voisins (pedir posada). La règle veut que le groupe se rende dans trois maisons du voisinage. Seule la troisième leur donnera l’hospitalité. Dans celle-ci, on entame des chants de Noël.

Les petits aiment surtout Noël pour les  Piñatas. Il s’agit de boules ou de sculptures en papier mâché  regorgeant de friandises qu’ils cassent à coups de bâton !

78052926

© Thinkstock

Suède

La fête de Jul demande beaucoup de préparation. Tout d’abord, on place quatre bougies sur une bûche, le 24 novembre. Chaque semaine, on allume une nouvelle bougie. On décore la maison avec des fleurs rouges et des ornements. Une couronne est accrochée au sommet du sapin.

Chaque matin, on découvre un cadeau caché dans le calendrier de l’Avent. Sous le sapin, on dépose des petits gnomes, qu’on appelle Tomte.

Oubliez la bûche et le fois gras !  En Suède pour Noël, le menu prévoit :  jambon bouilli, fromage de porc, bouillie de riz, saucisses et hareng mariné.

459876417

©Mikdam

Brésil

On y retrouve la crèche (Présepio) et le Père Noël. Ce dernier est souvent représenté en habits légers car, au Brésil, c’est l’été.

Mais la population attend avec impatience Los Pastores : ces fêtes populaires mettent en scène une bergère et un gitan qui tentent de voler l’enfant Jésus.

En famille ou entre amis, les Brésiliens pratiquent L’amigo secreto : les participants écrivent leur nom sur un morceau de papier. Chacun prend un papier (mais ne révèle pas le nom qui y est inscrit) et correspondra avec les autres sous un pseudonyme. Le jour de Noël, on se rassemble pour découvrir qui était cet « ami secret », qui recevra des cadeaux.

505652351

© George Tsartsianidis

Liban

Milad Majim Wa aam Said. C’est ainsi que les chrétiens du Liban se souhaitent un joyeux Noël. D’ailleurs, la fête est si populaire là-bas qui’ils leur arrivent de la célébrer avec des amis musulmans.

Au menu :  de la dinde et du Moghli, sorte de pudding de riz aromatisé au cumin et à la cannelle.

Une autre tradition au Liban: en témoignage de leur amour et de leur estime pour leurs aînés, les jeunes se rendent chez leurs parents et grands-parents pour leur offrir des cadeaux. En retour, ces derniers vont chez leurs enfants ou petits-enfants, également chargés de présents, pour le jour de l’an.

6008878892_840e36fb47_z

© Gilbert-Noël Sfeir

Pérou

Noël au pays des Incas? Original non? La population péruvienne étant très métissée, les traditions de Noël n’en sont que plus nombreuses. En plus de la dinde cuite au four et du chocolat chaud, vous pourrez déguster du Panettone (importé par les immigrants italiens).

Dans d’autres régions, on déguste des empanadas (petits pâtés fourrés) ou tamales (pâtes cuites au four). Puis, à minuit, on boit soit du champagne, soit de l’Inca-Kola. Et le plus jeune membre de la famille dépose le petit Jésus dans la crèche. Celle-ci est d’ailleurs à l’image des Péruviens. Encore une preuve du métissage des cultures.

450850203

©Federicofoto

Inde

Bien que seulement 7% de la population célèbre cette fête dans le pays, Noël est quand même appelée Bada Din (grand jour). En France, nous décorons un sapin. En Inde, ils décorent un bananier ou un manguier. D’ailleurs, les feuilles de ce dernier sont très utilisées pour décorer lors des fêtes de fin d’année.

Les repas de Noël ont lieu en plein air. Au menu : riz au curry, viande épicée et légumes. Dans la soirée, on allume un grand feu de joie et on clôture la fête par un feu d’artifice. Les cadeaux offerts aux enfants sont décorés de petits bambous.

508671979

©AmitRajan

Japon

Au Pays du Soleil-Levant, on ne dit pas Noël mais Kurisumasu (dérivé de Christmas). Comme pour la Chine, Noël est davantage une fête populaire que religieuse. On célèbre plus Santa Claus (Santa Kurosu) que le petit Jésus.

Comme dans les autres pays, de petits cadeaux sont offerts aux enfants. En revanche, le repas de Noël est beaucoup plus junk-food : en effet, à Noël, les Japonais vont surtout au…KFC!

Saviez-vous qu’au Japon, le 24 décembre est également la fête des amoureux?

463057047

©nPine

Nous espérons que cet article vous aura inspiré. Peut-être souhaitez-vous maintenant passer les fêtes ailleurs qu’en France ?!
Dites nous dans les commentaires quelle tradition vous inspire le plus !

Pour en savoir plus: joyeuxnoel.com; sakkara.fr; wikipédia; visionsdusud.com; tibooparc.com; voyageperou.info.

Les commentaires sont fermés.

x