Tourisme et dictature: ouvrez les yeux!

Reporter sans frontière: voyage et censure

Reporters sans frontières a publié une campagne qui nous pousse à remettre en question nos pratiques touristiques. Derrière ces pays qui promettent des vacances inoubliables sur des plages de rêves , se cachent généralement des régimes dictatoriaux où les libertés fondamentales sont bafouées, comme par exemple, la liberté d’expression.

Cependant, on aurait tort de se priver de ces destinations, et par conséquent de fermer les yeux sur ce qui s’y passe. Le tourisme reste l’ une des sources principales de revenus pour ces pays, qui sont le plus souvent pauvres. Grâce à cette activité, des millions de foyer peuvent vivre décemment.

Attention, certains type de tourisme sont tout de même à proscrire. Les grands complexes hôteliers construits à l’extérieur des villes, sont des paradis artificiels où la majeure partie des bénéfices engrangés ne sont pas nécessairement destinés à améliorer le niveau de vie des habitants de la région. Mieux vaut privilégier des circuits basés sur les valeurs du tourisme responsable, qui vous mèneront à la rencontre des cultures locales ou de la nature hors des sentiers battus.

Censure Mexique

Tourisme thailande

Censure Thailande

Tourisme vietnam

Censure Vietnam

1 commentaire sur “Tourisme et dictature: ouvrez les yeux!

  1. Ils n’améliorent pas le niveau de vie des habitants et souvent les bénéfices filent tout droit dans les caisses de l’Etat. Loger dans un hotel de luxe ou prendre le train en Birmanie, c’est donner son argent à junte par exemple !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

x