Carnet de voyage en Ouzbékistan : Silvia nous raconte sa géniale aventure !

Carnet de voyage en Ouzbékistan

Notre stagiaire italienne Silvia est revenue dans nos locaux lundi, après un magnifique voyage en Ouzbékistan avec Evaneos. Destination insolite pour des vacances d’été, Silvia nous livre ici son carnet de voyage en Ouzbékistan.

Carnet de voyage en Ouzbékistan – Chapitre 1 : Pourquoi l’Ouzbékistan ?

Evaneos : Bon retour chez Evaneos Silvia ! On doit admettre que l’Ouzbékistan n’est pas une destination courante. Pourquoi as-tu choisi l’Ouzbékistan pour tes vacances d’été ?

Silvia : Pour commencer, l’idée de partir en Ouzbékistan n’était pas la mienne, mais celle des deux amis avec lesquels j’ai voyagé. Comme ils savaient que je travaillais chez Evaneos, ils m’ont demandé de l’aide pour organiser leur voyage en Ouzbékistan. Je suis entrée en contact avec notre agent local et après avoir discuté avec lui… je ne pouvais qu’y partir ! Cela m’a semblé être l’opportunité parfaite de découvrir un pays hors des sentiers battus avec l’aide d’un agent local qui connait sa destination sur le bout des doigts.

Boukhara, capitale de l'Ouzbékistan

Boukhara, capitale de l’Ouzbékistan

Carnet de voyage en Ouzbékistan – Chapitre 2 : Un voyage que je recommande

Evaneos : Es-tu contente du choix que tu as finalement fait ?

Silvia : Sans aucun doute, oui ! Je dois avouer que je suis allée en Ouzbékistan pas forcément préparée, car on avait totale confiance en l’agent local : le voyage n’en était que plus surprenant et merveilleux ! Nous avons commencé notre voyage à Tachkent, la capitale. Là, nous avons visité des écoles d’art et de nombreux marchés. Notre étape suivante a été Samarcande : son nom légendaire parle de lui-même ! Nous avons visité tous les mausolées de la ville et le lieu de naissance du guerrier Tamerlan, Chakhrisabz.

Visite de Samarcande lors de mon voyage en Ouzbékistan

Samarcande

On a poursuivi notre chemin par Boukhara, réputée depuis des siècles pour ses tapis, toujours faits à la main aujourd’hui. Je crois que cette ville est mon étape préférée, mon coup de foudre pour l’Ouzbékistan.

Visite de Boukhara lors de mon voyage en Ouzbékistan

Boukhara

La 4e étape de notre voyage était Khiva, une version plus petite de Boukhara, mais (peut-être) encore plus fascinante ! La ville est un concentré de mausolées, d’écoles d’artisanat, de petits magasins et de ruelles sinueuses. Ici, on respire une atmosphère d’autrefois. On est transportés dans le temps, des siècles auparavant, quand la ville était encore traversée par les marchands sur la Route de la Soie…

Visite de Khiva en voyage en Ouzbékistan

Khiva

Notre voyage s’est terminé au lac de Charvak, au nord de Tachkent. Ce barrage perché dans les montagnes nous a été suggéré par l’agent local comme un endroit parfait pour terminer notre voyage par un peu de détente : un conseil que je n’aurais jamais deviné par moi-même !

Détente au Lac Charvak, au nord de Tachkent, en Ouzbékistan

Lac Charvak

Carnet de voyage en Ouzbékistan – Chapitre 3 : Mes plus beaux souvenirs

Evaneos : Quels ont été tes moments préférés de ce voyage ?

Silvia : De loin, les couchers de soleil ! L’été, l’Ouzbékistan est une terre très sèche, où les couleurs dominantes sont l’orange et l’ocre. Le coucher du soleil est le plus beau moment de la journée, quand le soleil orangé donne des teintes magnifiques aux villes et aux monuments. Je me souviens particulièrement du coucher de soleil à Khiva : nous sommes allés sur une terrasse qui surplombe l’une des places principales de la ville et, entre deux gorgées d’un délicieux thé, nous avons pu observer l’un des plus beaux couchers de soleil de notre vie !

Coucher de soleil à Boukhara lors de mon voyage en Ouzbékistan

Coucher de soleil sur Boukhara

Carnet de voyage en Ouzbékistan – Chapitre 4 : Une population accueillante

Evaneos : Comment étaient les Ouzbeks avec toi ?

Silvia : Avant de partir, j’étais un peu inquiète et surtout très contente de partir avec deux garçons mais une fois en Ouzbékistan, j’ai réalisé que toutes mes inquiétudes n’avaient aucune raison d’être. Les Ouzbeks sont en réalité très accueillants et chaleureux, avec un sens inné de l’hospitalité ! Les seules difficultés que j’ai pu rencontrer étaient liées à la langue : tout le monde parle russe, mais peu d’Ouzbeks parlent l’anglais. Néanmoins, ils ont toujours essayé de nous aider, par des gestes ou en demandant à quelqu’un d’autre de nous venir en aide. Un vrai plaisir : il faut aller en Ouzbékistan rien que pour cela !

Carnet de voyage en Ouzbékistan – Chapitre 5 : La cuisine ouzbèke

Cuisine en Ouzbékistan pendant un voyage en Ouzbékistan

Quelques spécialités ouzbèkes

Evaneos : Voici le chapitre tant attendu par beaucoup de Français : comment mange-t-on en Ouzbékistan ?

Silvia : Très bien ! Les plats ouzbeks sont quasi tout le temps à base de viande, souvent du mouton, de l’agneau ou du boeuf. Les oignons sont aussi très utilisés dans la cuisine ouzbèke, tout comme les épices. Si vous aimez la viande, je ne peux que recommander de goûter aux kebabs, qui ressemblent beaucoup à nos brochettes. Les soupes sont également délicieuses ! Si vous êtes végétarien, vous serez ravi par les raviolis à la citrouille ou le pavlov, un plat de riz frit avec des carottes, des raisins secs et des pois chiches (n’oubliez pas de mentionner que vous ne voulez pas de viande avec ce plat). Enfin, le pain : chaque ville a une spécialité de pain et ils sont tous délicieux.

Carnet de voyage en Ouzbékistan – Chapitre 6 : Mes conseils pour votre voyage en Ouzbékistan

Evaneos : Aurais-tu un dernier conseil pour nos voyageurs Evaneos en Ouzbékistan ?

Silvia : Bien sûr, j’en ai même plusieurs. Les voici point par point :

  • Quand aller en Ouzbékistan : Vous pouvez y aller toute l’année, même si il y a inévitablement des périodes meilleures que d’autres. Idéalement, allez-y au printemps ou à l’automne, quand le climat est le plus clément. L’hiver, à moins que vous ne vouliez skier, est à éviter. Si vous y allez l’été, comme moi, il fait très chaud, mieux vaut donc se reposer pendant les heures les plus chaudes.
  • Quelle durée pour mon voyage en Ouzbékistan : Nous sommes partis 17 jours pour profiter au mieux de chaque étape et garder quelques jours de détente. Mais vous pouvez également y aller moins longtemps. Je pense que 10 jours est la durée idéale pour un voyage complet mais pas trop pressé pour autant.
Visite de Chakhrisabz, voyage Ouzbékistan

Chakhrisabz

  • Quelques infos pratiques sur place : N’allez pas dans les hôtels ou les restaurants où les prix sont fixes et pensez à toujours marchander. En réalité, les chauffeurs de taxi et les commerçant vous proposeront toujours un prix astronomique : préparez-vous et montrez à tous combien vous êtes bons au marchandage !
  • Il est temps d’y aller : L’Ouzbékistan est une destination peu connue et comprise. Si, en conséquence, le pays n’est pas encore aussi bien équipé en infrastructures touristiques que d’autres destinations, l’Ouzbékistan est toutefois la promesse d’un voyage authentique, où vous rencontrerez une population guidée par le sens de l’hospitalité et pas du business.

Vous voulez organiser votre voyage sur mesure en Ouzbékistan ? Contactez nos agents locaux Evaneos, là pour vous guider dans la préparation de votre voyage, et consultez notre série d’articles pratiques consacrés à l’Ouzbékistan.

Et si vous avez aimé le récit de voyage de Silvia, courez lire le carnet de voyage à Madagascar de Paola !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

x