Les globe-trotters emmènent leurs animaux!

Evaneos.com vous propose aujourd’hui de vous présenter ces mordus de voyage, qui ont décidé d’embarquer leurs compagnons à quatre pattes !

En plus d’aimer les voyages, les globe-trotters aiment les copains poilus ! Certains d’entre eux ont décidé de faire un tour du monde en compagnie d’un animal. Chien ou hérisson, ils ont décidé de les faire profiter, et d’en faire des stars du web. Les chats ont du souci à se faire !

Evaneos.com vous conte trois de ces belles histoires :

Biddy le hérisson

Il appartient à Toni DeWeese et Tom Unterseher, tous deux originaires de l’Etat de l’Oregon, au Nord-Ouest des États-Unis. C’est un hérisson de 3 ans qui a sûrement plus voyagé que vous !

Sa maîtresse a décidé de lui faire faire des selfies sur Twitter et Instagram lors de ses différents voyages. Le petit hérisson est blotti, bien au chaud dans son sac à dos, et n’a plus qu’à profiter des magnifiques paysages qu’il traverse avec elle.

Découvrez avec eux les parcs naturels d’Amérique du Nord : Lewis and Clark State Park, Smith Rock, le Mont Rushmore, Pegleg Falls, et bien d’autres panoramas où Biddy sera heureux de prendre la pose ! Il est même souvent accompagné d’un jeune chiot, Charlie the Minimutt.

Près de 400 000 fans suivent aujourd’hui ses aventures sur les réseaux sociaux, et ce n’est pas près de s’arrêter !

02biddy-herisson-765

10524597_718237148226030_1673422252585338797_n

10679_761500840566327_8979987955039700743_n

© Toni DeWeese

Oscar, le chien voyageur

Ce gentil toutou a traversé pas moins de 30 pays différents et parcouru plus de 200 000 km.

C’est en 2005, dans un refuge à Cape Town, en Afrique du Sud, qu’Oscar fut recueilli par Joanne Lefson. Puis elle a décidé de l’emmener faire le tour de la planète. Alors qu’il était promis à un destin tragique, Oscar est devenu le chien le plus heureux du monde et sûrement le premier à en avoir exploré les quatre coins !

Oscar s’est donc rendu sur plusieurs spots mondialement connus. Et la liste est longue : la Grande Muraille de Chine, la Tour Eiffel, le Machu Picchu au Pérou, les Pyramides de Gizeh, le Colisée de Rome, le Christ Rédempteur de Rio, le Taj Mahal, le Golden Gate (rien que de lire tout ça, on en est essoufflé !)…

Mais il ne s’agit pas que de photos pour attendrir les internautes. L’expérience d’Oscar a en effet permis d’informer sur la condition des chiens abandonnés (plus de 475 millions dans le monde), et a encouragé plusieurs personnes à adopter des petits toutous pour qu’ils échappent à l’euthanasie.

Malheureusement, le voyage d’Oscar s’est terminé en janvier 2013, lorsqu’il fut percuté par une voiture en Californie. Il était âgé de neuf ans. Evaneos.com lui rend donc un petit hommage en partageant certaines de ses photos.

31439_670928596254583_1351369961_n

230473_525699294110848_192594789_n

198610_525700337444077_2075802377_n

© Joanne Lefson

20 ans autour du monde avec Jim

Remontons un peu le temps. Entre 1981 et 2001,  avec seulement 2500 francs en poche (soit un peu plus de 900 euros d’aujourd’hui), Jean-Marie Malbranque décida de partir faire le tour du monde avec sa bicyclette et Jim, son  berger allemand. Ils ont tous les deux parcouru plus de 100 000 km (28 000 à vélo), et ont visité presque 90 pays.

Ils font d’abord le tour de la Méditerranée : Maghreb, Egypte, Italie, Grèce, Turquie Israël. Puis ils descendent davantage vers le sud et traversent l’Afrique Subsaharienne (Gabon, fleuve du Congo). Ensuite, ce sera l’Amérique du Sud : Argentine, Uruguay, Paraguay et le Brésil, destination qui sera fatale pour Jim, mordu par un serpent.

Jean-Marie en rit encore : avec son compagnon, ils ont dîné avec des personnages publics, comme des ambassadeurs, mais également avec une tribu rebelle du Sud Soudan.

 On était pas des voyageurs comme les autres, tout le monde voulait nous photographier.

Comme un dernier hommage rendu  à son chien, Jean-Marie organise aujourd’hui de nombreuses conférences relatant son périple avec Jim, et lui a même dédié un site.

a chelf masaï

a enfant massaïhippo

 

© Jean-Marie Malbranque

Donc la prochaine fois que vous partez en vacances, ne laissez pas votre compagnon chez les voisins. Emmenez-le, il s’amusera beaucoup plus !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

x