Interview de la team Evaneos.com – Marc

Nouvelle interview pour une nouvelle recrue chez Evaneos. Marc, arrivé fraîchement il y a à peine quelques semaines dans l’équipe communication nous livre ses expériences de voyage à travers le monde.

Peux-tu te présenter rapidement ?

Bonjour, je m’appelle Marc, j’ai 23 ans et je suis en stage chez Evaneos en tant que community-manager, web marketer.  Avant cela, j’étais à sciences po à Aix-en-Provence où j’ai réalisé mon Master. J’ai un peu voyagé : je suis allé en Italie, en Espagne, en Hollande, au Maroc, en Belgique, en Angleterre, en Irlande, dans les Dom-Tom et j’ai vécu aux Etats-Unis.

Bruges

 

Comment s’est passée ton arrivée chez Evaneos ?

Très bien, il y a eu un pot de bienvenue et il y a un bon accueil. On m’a mis tout de suite dans le bain et on m’a vite pris en main.

 

Quelle est ta devise du voyage ? (la tienne, ou celle d’un grand sage)

Je vais me citer comme grand sage (rires) :

Le voyage, c’est partir vers l’inconnu, c’est oser, tenter et franchir ses propres barrières.

Japanese Tea Garden à SF

 

Quelle est l’expérience de voyage qui t’a le plus bluffée ?

Celle qui m’ a vraiment le plus bluffée est lorsque je suis parti pour la première fois tout seul à San Francisco à l’autre bout du monde, dans une ville que je ne connaissais pas et où je ne connaissais personne. San Francisco, c’est particulier comme ville avec les maisons victoriennes etc c’est incroyable, j’ai tout découvert par moi-même. Je garde ce souvenir, après il y en a pleins d’autres…

 

san francisco

La rencontre de voyage la plus marquante (local, voyageur…) ?

Quand je suis allé en Irlande lors d’un séjour linguistique pour les vacances, on était plusieurs jeunes étrangers et on logeait dans un campus l’été, c’est un de mes meilleurs souvenirs de vacances et je me suis fait pleins de potes, j’étais jeune, j’avais  15 ans.  Je ne vous raconterai pas toutes les bêtises qu’on a faites.

 

Un trajet qui t’a particulièrement marqué ?

Je dirais le trajet pour aller à Yosemite aux Etats-Unis. C’était un trajet long de 6 heures. J’ai dû prendre un bus, un train, mais lorsque je suis arrivé, c’était magnifique avec ces grands paysages naturels d’Amérique du Nord. Là aussi, je faisais ça tout seul comme un grand 😉

 

Yossemite

As-tu déjà pleuré à l’aéroport ?

Euuuuuh , non, je n’ai pas pleuré à l’aéroport ! Après, j’ai parfois été un peu triste ou encore mélancolique à l’idée de partir.

 

As-tu déjà loupé ton avion de manière intentionnelle ?  (Bon ça marche avec les bus, les bateaux, les taxis, les trains, les chameaux)

Ah non non, j’essaie toujours d’avoir mes avions et je n’en ai jamais raté !

 

Quel est l’endroit le plus bizarre dans lequel tu aies dormi ?

Là aussi, c’était à Yosemite, je faisais du camping, c’était spartiate avec juste un matelas et une ampoule. Il faisait très très froid le matin, il fallait bien ranger sa nourriture car des ours pouvaient venir. Je ne dirais pas bizarre mais disons que l’endroit était rudimentaire.

Es-tu déjà resté quelque part suite à un coup de foudre : avec une personne, un lieu, une musique, un paysage ? Regrettes-tu de ne pas être resté ?

Je ne suis jamais resté de manière intentionnelle quelque part car à chaque fois je devais partir. Mais s’il y a un endroit où j’aurais aimé resté plus longtemps, c’est Marrakech. Une ville que j’ai beaucoup aimée.

284097_2132112975701_5158933_n

 

Quelle est la chose la plus bizarre que tu aies mangée intentionnellement ? Ou pas… ?

Alors, j’ai mangé de l’autruche lorsque j’étais sur lîle de la Réunion :  ça ne m’a pas fait courir plus vite en tout cas.

5989898655_78de246bc9_b

Ton plus grand moment de solitude ? (ça marche aussi avec la honte)

A San Francisco, je n’ai pas pu fêter Thanksgiving car j’étais tout seul. C’était bien triste !

 

Ta plus grande frousse ?

J’ai eu peur une fois en Guadeloupe lorsque mon père m’a dit dans un resto : « bouge pas, tu as quelque chose sur l’épaule ». C’était un énorme scolopendre, gros mille pâte dégoûtant, je déteste ça, et une morsure peut faire très mal. Je me suis dis, s’il y a ce genre d’animaux ici, je n’aimerais pas voir ce qu’il y a en cuisine. Typiquement l’animal que je déteste.

 

Quel type de voyageur es-tu ?

Parfois, je pars à l’improviste, quelques jours dans tel ou tel endroit, je me suis fait un week-end à Saint-Malo, FlorenceAmsterdam, Bruges... Je me fais régulièrement des petits week-ends simples et pas chers dans des endroits corrects, mais pas non plus au milieu de nulle part car après pour se guider c’est compliqué.

Florence

Quelle est ta prochaine destination de voyage ?

J’aimerais bien aller à Stockholm, j’ai un ami qui y est allé, il va peut-être y retourné, donc j’irai avec lui ou sinon seul. J’aimerais beaucoup aller dans une ville du Nord de l’Europe.

 

Un (ou plusieurs) derniers mots ?

Je dirais que pour voyager si on a vraiment la bougeotte, il  vaut mieux organiser son voyage soi-même et prendre ses propres initiatives. Et pour conclure, je dirais :

Toutes les initiatives que j’ai prises, je ne les ai jamais regrettées.

San Francisco

Les commentaires sont fermés.