« La quête du tigre », par l’agent Christophe

Si vous êtes fan de tigres, Christophe Bouchoux, agent au Népal, a pensé à vous ! 

Depuis toujours, il fascine nombre d’entre nous. Il est le plus grand des félins, également le plus dangereux. C’est du tigre dont Christophe est venu nous parler.

Dans son dernier ouvrage, « La quête du tigre« , il a choisi le Népal comme cadre. Kris, le héros, est fasciné par ce seigneur de la jungle.

200352096-001

J’ai écrit ce livre après avoir constaté que l’animal favori du monde était aussi parmi les plus méconnus. 

L’histoire se passe au sud-ouest du pays, dans le parc national de Bardia. Kris a rédigé une « encyclotigre » : dans celle-ci figurent toutes les informations concernant l’animal : sa nature, sa protection, les enjeux autour de l’espèce, etc…

Le héros y raconte également ses rencontres insolites avec tigres du Bengale, éléphants et rhinocéros croisés dans le parc de Bardia, où les excursions se font exclusivement à pied. L’ouvrage de Kris prend alors la dimension d’un voyage initiatique, le lecteur s’identifiant assez naturellement à ce jeune explorateur.200352443-001

L’oeuvre de Christophe n’a pas comme seule fonction de présenter le tigre. Il a vocation à faire prendre conscience au lecteur des menaces qui pèsent sur le félin, notamment la destruction de son habitat par l’Homme.

[…] son destin tragique semblait tout tracé et l’emmenait vers une disparition inévitable. Comment sauver ce que l’on ne connaît pas, ce que l’on ne comprend pas ?

Depuis plus d’une quinzaine d’années, l’agent explore le parc de Bardia à la recherche des derniers tigres sauvages. Ceux-ci ont d’ailleurs tendance à se dissimuler, n’étant pas familiers avec les humains qui viennent « leur rendre visite ».

Seule une vraie expertise permet d’apercevoir les rayures et le regard d’or.

8495745919_e228644faa_z

En réalité, à travers les péripéties de Kris, c’est son propre parcours que Christophe a voulu raconter : « Parti de zéro, j’ai tout appris des guides locaux, ingurgité toutes les littératures sur le sujet et parcouru les pays voisins à la recherche des grands chats rayés. ». D’ailleurs, ce n’est pas un hasard si Christophe a choisi Kris de Bardia comme pseudonyme.

Lorsque l’on demande à l’agent de résumer le livre en une seule phrase, il répond : 

Ce livre est le condensé de cet apprentissage et un plaidoyer pour la survie du tigre.

Couv grande

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

x